Les troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) …1 personne sur 100 est atteinte!!

TOC_0

Quand l’inquiétude tourne-t-elle à l’obsession?

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) fait partie des troubles anxieux chroniques et récurrents. Il s’agit d’une affection et non pas de quelque chose que la personne touchée peut prendre en charge. Mais un traitement peut réduire au minimum la façon dont un TOC influe sur la vie et les relations de cette personne.

À propos des TOC :

  • les chercheurs ont observé que, dans une année donnée, 1 personne sur 100 est atteinte de TOC;
  • les symptômes apparaissent habituellement avant 40 ans, le plus souvent durant l’enfance ou l’adolescence;
  • ils frappent aussi bien les hommes que les femmes;
  • ils sont quelquefois associés à la dépression, à l’usage de substances toxiques, à des troubles de l’alimentation ou à d’autres troubles anxieux;
  • on croit maintenant que des facteurs neurologiques et génétiques sont à l’origine des TOC;
  • les symptômes de TOC peuvent durer des années, ou des dizaines d’années, et avoir un profond retentissement sur votre vie et votre santé s’ils ne sont pas traités.

Les principales caractéristiques des TOC :

Les obsessions – les personnes atteintes d’un TOC ont des idées ou des impulsions persistantes, répétitives et malvenues qu’elles trouvent inquiétantes, illogiques et importunes. La plupart de ces personnes reconnaissent que leurs obsessions ne sont pas raisonnables mais elles ne peuvent pas leur résister. Leurs obsessions peuvent être la peur persistante de courir un danger grave ou de faire du mal à quelqu’un, ou la crainte que des êtres qui leur sont chers soient en péril. Un grand nombre de personnes atteintes d’un TOC se préoccupent de la contamination par un agent infectieux ou elles ressentent un besoin impérieux de peaufiner tout ce qu’elles font. Ces personnes peuvent être assaillies mentalement par des messages comme « j’ai dû laisser la cuisinière allumée » ou « je vais avoir un accident si je marche dans cette rue ». Ces pensées causent souvent une grande anxiété. Quelquefois les obsessions sont de nature sexuelle ou agressive.

traitement-troubles-obsessionnels-compulsifs-hypnose-83-755566

Les compulsions – les personnes atteintes d’un TOC font face à leurs obsessions en utilisant des comportements ritualisés répétitifs que l’on nomme compulsions. Il peut s’agir de lavages fréquents des mains, de vérifications incessantes (des portes ou des appareils ménagers), de calculs (par ex. la manie de compter et de recompter certains objets), de la répétition d’un mot ou d’une phrase spécifique, du réarrangement continuel d’objets ou de l’amas de denrées alimentaires ou d’objets. Ces personnes peuvent aussi dresser mentalement des listes ou insister pour manger des aliments dans un ordre prédéterminé. Les compulsions peuvent procurer un soulagement provisoire de l’anxiété, mais la plupart du temps ces comportements empirent avec le temps.

home-tic-toc

Les TOC sont souvent mal compris

Un TOC peut commencer graduellement et, les personnes qui en sont atteintes ne sollicitent de l’aide que bien des années après l’apparition de leur affection. Il est possible que les obsessions et les compulsions soient tout d’abord légères et qu’elles influent peu sur la vie d’une personne. La plupart des personnes essaient d’ignorer leurs obsessions et leurs compulsions, et elles peuvent même y parvenir, aussi bien dans leur milieu de travail que social. Toutefois, dans la majorité des cas, le TOC empire et a un retentissement d’une grande portée sur leur vie, leur famille et leurs amis.

trouble_obsessif_compulsif_670

La plupart des gens éprouvent, à un moment donné de leur vie, une fascination, une fixation ou « obsession » passagère, à l’égard d’une personne, d’un endroit ou d’un objet. Mais un trouble obsessionnel-compulsif (TOC) transforme la vie d’environ 2 % des habitants du Canada en une longue suite de pensées malvenues et de comportements répétitifs dont ils ne peuvent avoir raiso

(396)

  •  
  •  
  •