Trois choses à savoir sur « Fast & Furious 6 »

Un succès inattendu
Quand Rob Cohen a eu l’idée de Fast & Furious, en 1998, il ne pensait certainement pas que son film deviendrait le premier d’une saga à succès. C’est en lisant un article sur les courses illégales de voitures que le réalisateur américain imagine l’histoire de Brian, un jeune policier chargé d’infiltrer une bande de street racers, ces pilotes de course emmené par Dominic Torreto (Vin Diesel). Il réussit à convaincre Universal qui consacre un petit budget au long-métrage, sans trop y croire. Bingo, le public suit et le premier volet engrange 183 millions d’euros de recettes pour 38 millions investis. 
Une saga est née.

fast&furious

 Un comédien fauché en pleine gloire 
Pour incarner Brian, Rob Cohen fait appel à Paul Walker, un jeune comédien qui traînait jusqu’ici son physique de beau gosse dans les teenage movies. Cet ancien mannequin passionné de surf et de biologie marine devient rapidement une star et tourne dans les sept volets de la saga. Passionné de courses automobiles comme son personnage, il meurt en pleine gloire le 30 novembre 2013 à Los Angeles dans un accident de la route à l’âge de 40 ans, durant le tournage du septième volet. Les producteurs font alors appel à ses deux frères Cody et Caleb, pour terminer les scènes restantes. Fast & Furious 6 est donc le dernier film de la saga que Paul Walker a entièrement tourné du début à la fin.

 Un huitième volet en préparation
Après le succès colossal du septième volet, boosté par la disparition tragique de son comédien principal, Universal a mis la main au portefeuille pour un huitième opus. Mais alors que le projet semblait bien avancer, le tournage de Fast and Furious 8 serait au point mort. D’après Hollywood Reporter, les producteurs n’arriveraient pas à trouver de réalisateur. S’ils comptaient sur la présence de James Wan, ce dernier a préféré aller réaliser Conjuring 2, un film d’épouvante. Idem pour Justin Lin, à qui l’on doit 4 volets de Fast and Furious, qui a préféré se concentrer sur le prochain Star Trek. Universal est donc activement à la recherche d’un metteur en scène. D’autant plus que la sortie est prévue au printemps 2017…

(524)

  •  
  •  
  •