Nez qui coule ! Voici les remèdes !

Avoir le nez qui coule n’est vraiment pas très agréable. Non seulement est-ce désagréable mais aussi très irritant pour notre pauvre nez, sans compter le look petit renne au nez rouge conféré par notre nez amoché.

Voici comment faire pour arrêter un nez de couler et respirer le bon air sans avoir l’air d’un clown sorti tout droit d’une boîte à surprise. 10 trucs et remèdes pour stopper le nez qui coule.

Nettoyez à l’eau saline

Comme il est possible que le nez qui coule soit dû à une infection, nettoyer le nez à l’aide d’une solution saline disponible en pharmacie ou faite maison. Pour ce faire, prendre une partie d’eau bouillie refroidie pour une partie de sel. Ce remède naturel permettra de se débarrasser de l’infection et de mettre fin aux désagréments du nez qui coule. Cette astuce est aussi bien pratique pour déboucher le nez ou du moins en parti.

Prendre un médicament antihistaminique
Si la cause est une allergie comme le rhume des foins, par exemple, privilégiez l’emploi d’un médicament antihistaminique comme le clotripolon afin d’arrêter le nez qui coule rapidement.

L’homéopathie

Les granules homéopathiques comme celles de l’allium cepa utilisées trois à quatre fois par jour freineront de façon massive l’écoulement nasal sans pour autant vous faire ingurgiter de produits chimiques.

Pommade d’homéoplasmine
Placer une quantité de la grosseur d’un petit pois de pommade d’homéoplasmine sous les narines le soir avant d’aller au lit vous permettra de mieux respirer pour la nuit et vous évitera de devoir vous lever périodiquement pour moucher votre nez qui coule en permancence.

Utiliser des inhalations
Quelques gouttes d’huile essentielle de thym, d’eucalyptus ou de romarin dans un bol d’eau chaude au-dessus duquel vous placerez votre tête recouverte d’une serviette et dont vous respirerez les inhalations débloqueront rapidement vos narines. Ne vous restera plus qu’à vous moucher.

Mettre un oignon sous son oreiller

Ne riez surtout pas, mettre un oignon coupé en morceaux sous son oreiller avant d’aller au lit, assèche le nez et met un stop raide au nez qui coule. À essayer en cas de désespoir. Alors que faire ?
Simplement utiliser les bienfaits d’un oignon! Simple, gratuit et naturel comme remède contre l’écoulement nasal.

Une prescription médicale
Si la cause est une condition médicale, voyez votre médecin qui vous prescrira la médication nécessaire au traitement de votre maladie et qui par conséquent, mettra fin à votre souffrance une fois pour toute.

Un sérum physiologique, un bon remède
Le sérum physiologique est disponible sans ordonnance en pharmacie. Il a la même fonction qu’un lavement sans détruire la flore nasale de votre nez. Il deviendra vite votre allié dans la lutte à l’écoulement nasal. C’est sans aucun doute l’un des excellents remèdes.

Essayez un médicament en vente libre
Il existe quelques médicaments en vente libre dans les pharmacies destinés à stopper l’écoulement nasal notamment Dristan. Utilisez selon la posologie afin de respirer aisément durant quelques heures. N’en abusez pas toutefois afin d’éviter tout effet rebond du nez bouché.

Consommez des comprimés de manganèse
À titre préventif, consommer des comprimés de manganèse. À faire absolument à l’automne avant les fortes périodes grippales. Vous pouvez demander l’avis d’un spécialiste des produits naturels pour connaitre tous les avantages des capsules de manganèse.

(287)

  •  
  •  
  •