Une dose de cancer à chaque capsule de café

Les capsules, comme celles vantées par l’acteur George Clooney, contiennent des taux élevés de vapeurs de furane, un composé polycyclique voisin du benzène, qui entre dans la composition de solvants comme le tétrahydrofurane (THF).

capsule

Le furane a été reconnu cancérogène chez le rat (leucémies, cancers du foie et de la vésicule biliaire), et déclaré comme cancérogène probable chez l’homme.

Le furane est un composé organique hétérocyclique (un cycle à quatre atomes de carbone et un atome d’oxygène) qui se crée pendant le traitement thermique des aliments. Il s’est avéré être cancérigène lorsqu’on a réalisé des études sur des animaux de laboratoire. Le furane est donc un peu l’homologue de l’acrylamide, une molécule qui se crée dans les aliments grillés (et leur donne leur goût et leur odeur), et qui est aussi cancérigène.

Selon une équipe de chercheurs espagnols, cette substance toxique resterait piégée dans lescapsules de café alors qu’une machine à filtre offre un café qui contient trois fois moins de furane que les capsules car la molécule a pu se dissiper.

Cependant, les experts tentent de nous rassurer : d’après eux, on devrait boire une vingtaine de capsules de café par jour pour risquer quoi que ce soit. Mais  ils oublient de préciser à quel délai : si leur affirmation est sûrement vraie à court et moyen termes, qu’en est-il à plus long terme.

(2681)