5 sports pour un accouchement plus confortable pour les femmes enceintes

Attendre un enfant ne vous oblige pas à trainailler sur le canapé pour les 9 prochains mois si vous ne le souhaitez pas. La preuve, avec ces disciplines sportives qui permettent de conserver la pêche sans faire courir le moindre risque à bébé.

Si l’équitation, l’escalade, le ski ou les sports de combat sont clairement déconseillés, d’autres options s’offrent aux femmes enceintes qui recherchent une activité physique. L’idéal? Les disciplines d’endurance qui apportent de l’énergie et diminuent le stress.

La gym douce
Bien que ce ne soit pas le moment de rechercher un ventre plat, il est essentiel de conserver une bonne musculation des abdos ainsi que des fesses et des jambes pendant la grossesse. De plus, la gym douce peut s’associer à une préparation à l’accouchement. Tout en évitant les étirements trop violents et les séances assez longues (d’une vingtaine de minutes maximum), plusieurs fois par semaine, à une séance d’une heure ou plus.

La danse
La danse orientale est une parfaite activité prénatale. En plus d’être fun, elle permet de soulager maux de dos et problèmes d’articulations.

Le yoga
Il est l’allié suprême des femmes enceintes tant il limite la rétention d’eau, renforce le tonus musculaire et permet de conserver voire d’augmenter sa souplesse. Il est en plus aussi doux qu’efficace.

La marche
L’important est de la pratiquer avec constance et régularité pour de vrais résultats.

La natation
En plus d’être relaxante, la natation accroit les capacités cardiaques et est bénéfique à la circulation sanguine. Elle permet aussi d’éviter tout risque pour les articulations.

grossesse_gym

(693)